Simon voyage

Mongolie : Conclusion

J’ai parcouru la Mongolie pendant 26 jours. Mon itinéraire se résume ainsi :

  • Arrivée à Oulan-Bator en train via Oulan-Oudé, Russie
  • Parcours organisé de 21 jours vers le sud (désert de Gobi),  l’ouest et le nord de la Mongolie.
  • Retour vers Oulan-Oudé en bus (plus rapide, confortable et moins cher), Russie depuis Oulan-Bator

Langue

On ne parle presqu’uniquement que le mongol. Les habitants en contact avec les touristes parlent généralement un bon niveau d’anglais.

  • Salut/Bonjour/Bonsoir = Sain baina uu
  • Merci  = bayarla : Même après plus de 3 semaines, j’ai du mal à avoir la bonne prononciation sans qu’on me reprenne!
  • S’il vous plaît/De rien = durtaiyaa (Courant : « Zuga Zuga »)
  • Au revoir! = bayartai
  • Bienvenue = morilno uu
  • Comment allez-vous? = Ta kher khiij baina ?
  • Pardon : Uuchlalray
  • Excusez-moi/SVP = üü
  • Oui = Tiim
  • Non = yamar ch
  • Pas de problème = Tsoukéré
  • 0 à 10 = тэг, нэг, хоёр, гурав, дөрөв, тав, зургаа, долоо, найман , есөн, арван / teg, neg, khoyor, gurav, döröv, tav, zurgaa, doloo, naim, yös, arav
  • 100, 1000 = хувь / khuvi
  • Bon appétit = Saikhan khool loora
  • C’était délicieux = Amttai ! (Prononcer « Hamstèèèèère »)
  • Chin Chin, Santé, Cheers = Tou-lou !

Qu’est-ce qu’on y mange?

La cuisine mongole est une cuisine assez simple, principalement limitée par l’aridité des régions du Plateau mongol. La majorité de la nourriture provient des animaux (viande, gras ou laitages). Le millet est la principale céréale de Mongolie, mais l’orge et le blé sont également utilisés. Les fruits et légumes sont quasiment absents de la cuisine, on les donne aux animaux.

Base

  • Produits laitiers : Ils peuvent être constitués de fromage séché, de lait caillé (ou yogourt) séché, ils sont secs et durs. Fabriqués à partir de la crème de lait ou peau de lait, ils sont relativement pauvres en matières grasses. Il existe notamment :
    • Aaruul (ааруул), lait caillé séché ;
    • Eezgii (ээзгий), lait caillé séché ;
    • Khuruud (хурууд), fromage.

    Il y a également deux sortes de produits moins secs et plus gras, mis au-dessus de l’assiette, l’öröm (өрөм /orööm), fait de la « peau » crémeuse de lait et du shar tos (шар тос) beurre mou et jaune, au goût rance.

  • Viandes : Le mouton est la viande la plus fréquemment consommée… Et après 3 semaines à en manger matin-midi-soir, il me faudra des mois avant d’y reprendre goût! On consomme également de la marmotte sauvage de la steppe! Je n’ai pas eu l’occasion d’y goûter… Ce n’est pas faute d’en avoir vu!
  • Gras de viande : Aliment très apprécié. C’est un morceau de choix, offert aux invités. Il peut être mangé accompagné d’une gorgée de thé chaud. Présent dans chacune des spécialités mongoles. Il est commun de trouver autant de gras que de viande dans un Khuushuur.
  • Riz farine, pommes de terre.
  • Talkh : Pain
  • Bortzig : Beignet frit sans levain faisant office de pain en campagne. Excellent!

Les plats

  • Fondue mongole. : La viande est cuite dans de l’eau, méthode qui a influencé la cuisine chinoise.
  • Boodog : La cavité abdominale d’un mouton ou d’une marmotte préalablement désossé est utilisée pour la cuisson de la viande.
  • Beshbarmak : Plat consommé à l’origine par les kazakh, dont ceux de Mongolie.
  • Khuushuur : Chausson confectionné à partir de farine de blé, fourré de viande de mouton, de yak ou de bœuf, voire de chèvre, et frit dans l’huile. Similitudes avec les empeñadas où les pâtés croches de l’Îsle-aux-Coudres!
  • Mantuu ; Petit pain blanc, identique au mantou chinois.
  • Buuz : Raviolis à la viande de mouton ou de bœuf, aux oignons et au gras et selon les versions proches jiaozi ou des baozi chinois. C’est avant tout une spécialité du Nouvel An, même s’ils sont consommés toute l’année.
  • Bansh : Buuz miniatures servis dans un bol de thé au lait.
  • Tsuivan : Plat de pâte fraîches qui inclut de la viande, du gras de viande (pour moitié) et quelques légumes (carottes, poivrons…). C’est le seul plat traditionnel mongol incluant des légumes. Excellent!
  • Makh : Signifiant « viande », composé de morceaux de mouton bouilli et pommes de terres ou carottes émincées.
  • Khorkhog : Plat de barbecue réalisé en cuisant des morceaux de viande dans un récipient contenant également des pierres chaudes et de l’eau, et qui est souvent chauffé de l’extérieur.
  • Sholtoi Knool : Bouillon contenant des morceaux de pâtes, du mouton et des patates.

À boire

  • Süütei tsai : Thé au lait généralement salé, mais parfois aussi sucré, utilisant du thé noir, parfois additionné de beurre (massal), auquel on ajoute généralement du millet frit.
  • Alcools de lait : Aïrag ou aïrak est du lait de jument fermenté. Il y a aussi l’arkhi, une eau-de-vie obtenue par distillation du lait, lait de vache, lait de brebis ou encore lait de jument. De nos jours, l’arkhi est souvent remplacée par de la vodka industrielle.
  • Vodka : Bien que la vodka ait été importée par les Russes, c’est le breuvage alcoolisé le plus consommé. La marque Chingiis Khân est la plus populaire. Avec un peu de compote polonaise aux cerises ou aux fraises ça fait un excellent apéro! En prime, si on trempe son auriculaire droit dans son verre et qu’on le claque 3 fois avec son pouce au-dessus de sa tête on met les bons esprits de son côté.

Les desserts

  • Snickers, Kit Kat et cie… Pas de spécialité.

Coût de la vie

Le tugrik (MNT) est la monnaie officielle.

  • 1 CAD = 2031 MNT. La plus petite coupure vaut 10 MNT (1/2 cenne noire!) et la plus grosse vaut 20 000 (10 CAD). Vous auriez dû voir la pile de billets sortir du guichet automatique en vue de payer mon forfait tout inclus!

Quelques achats :

  • Trio McDonald’s : Aucun McDo en Mongolie. Chez Burger King : 10 800 (5,30 CAD).
  • Eau : 500-1740/1.5L, 1630-4300/5L.
  • Boisson gazeuse (500 ml) : 1300.
  • Magnum : 3710.
  • Cornetto : 3220.
  • Pringles : 4540.
  • Oreo (228g) : 3350.
  • Snickers : 1250.
  • Essence (au litre) : 1850/L pour du 80 (!) soit 0,91 CAD/L
  • Lit en dortoir: 6 USD.
  • Bière en épicerie (500 ml) : 1830-3000. Il se vend un populaire format économique de 2,5L pour environ 6500.
  • Bouteille de vin mongol : 8000-12000.
  • Vodka Chinggis Khân : 20000-30000/bouteille.
  • Lessive : 3 USD/kg.
  • Carte SIM 30 jours 99 Go de données : 1000 (0,50 CAD). Promotion Mobicom absolument incroyable!
  • Chocolat Lindt: 8700/100g..
  • Beurre d’arachides Skippy 462 g : 31600 (15 CAD).
  • Nutella : 18700/630 g.

Les plus

  • Beautés naturelles : dunes de sables, steppes infinies, lacs, parois rocheuses colorées, etc…
  • À de nombreux moments, j’ai ressenti de grands moments de pure liberté et d’unique solitude au sens positif du terme. Aller courir ou faire une randonnée au milieu de nulle part ayant toute cette nature juste pour moi c’était du bonheur!
  • En lien avec le point précédent, très peu de touristes.
  • Nombreux moments à déconner avec Michal, excellent partenaire et complice de voyage, respectueux et drôle! Quelques insides : Who are you? Show yourself! Common sense! Thank you, come again! I make very good food (accent indien)! Compote. Mont G4 ou le Mont LTE.
  • Quelques belles rencontres, comme ces deux nomades à cheval croisés par hasard sur un col. En général, les Mongols sont accueillants.
  • La chance d’avoir pu voir des combats de lutte mongole dans un contexte très local où toute la communauté s’est donnée rendez-vous par un bel après-midi.
  • Oulan-Bator : Agréablement surpris!
  • Faible coût de la vie.

Les moins

  • 4 400 km de UAZ de routes peu entretenues et de pistes, ce n’est pas reposant! Mais c’est le prix qu’à peu près tout voyageur doit payer pour visiter ce vaste pays. Michal et moi avons demandé un forfait de 21 jours, ce qui est plutôt rare a-t-on appris. Ça tourne généralement aux alentours de 15 jours semble-t-il.
  • Un forfait économique comme celui que j’avais vient avec quelques points négatifs : peu de douches, repas relativement de base bien que très bons et hébergements sommaires mais permettant de vivre pleinement l’expérience. D’ailleurs, c’est évidemment en camping qu’on se retrouvait vraiment seuls au monde!
  • Les monastères en ruine, outre leurs histoires, n’offrent que peu d’intérêt.
  • Pas de Guiness dans aucun pub irlandais de Oulan-Bator.

Si c’était à refaire

  • Retirer le jour 21 du forfait, dormir à Oulan-Bator et faire l’aller-retour la journée suivante pour voir la statue de Gengis Khan. Possibilité aussi de couper 2 ou 3 journées ayant moins d’intérêt.

Les bonnes adresses

Hébergements

  • Mongolian Tours Guest House, Oulan-Bator.
  • Yourtes : Michal et moi avions amplement de place alors qu’elles peuvent accueillir jusqu’à 5 personnes.
  • Tentes : les sites, proposés par Mendee, toujours enchanteurs!

Restaurants

  • Bull : À faire absolument en fin de périple pour déguster une fondue mongole.

Observations diverses

  • Carte de crédit: Acceptée en multiples endroits.
  • Internet mobile : Réseau LTE développé, disponible dans toutes les communautés moindrement grandes.
  • Différence culturelle : En Mongolie, on ne nous dira jamais complètement la vérité de peur de décevoir l’autre. Maybe… On a vraiment cru qu’on allait manger de la marmotte… Mais non! 😀

Le mot de la fin

La Mongolie était candidat à devenir mon pays préféré. Les attentes étaient donc extrêmement élevées. Au final, je dirais que la Mongolie fait partie de mon top… 5 à 10 possiblement! Je retiendrai principalement ces moments à courir seul sur la dune, rigoler avec Michal ou Mendee, jouer au trou de cul avec aussi Hulam et Oyu ou prendre tranquillement un café en train d’admirer le paysage.

3 reflexions sur “Mongolie : Conclusion

  1. Christian O.

    Comme à votre habitude, un excellent récapitulatif Monsieur T.
    C’est un plaisir de vous lire.

    P.S. Je demeure choqué par les forfaits cellulaires. Nos tarifs sont simplement inadmissibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *