Simon voyage

Tour de la Mongolie

Visiter les beautés naturelles de plateau mongol (1500 m) nécessite presqu’obligatoirement de passer par une agence fournissant véhicule, guide et chauffeur afin d’avoir accès aux plus beaux sites avec un maximum de facilité.

AVERTISSEMENT : La grande quantité de textes et photos pourrait heurter certains lecteurs. Pour ceux-ci, je recommande de lire l’introduction et les jours 4, 12 et 13.

L’équipe

  • Simon : Voyageur!
  • Michal (Mihhhal) : Voyageur polonais rencontré en Russie à Oulan-Oude. Nous avons pas mal le même sens de l’humour alors une niaiserie n’attendait pas l’autre!
  • Hulam (Koulam) : Guide bilingue (mongol et anglais) et excellente cuisinière. Toujours souriante, elle s’efforce de nous donner satisfaction.
  • Oyu : Assistante bilingue de Hulam, parfois dynamique, souvent enfermée dans son livre électronique!
  • Mendee (Minedé) : Chauffeur unilingue avec qui on arrive à converser à coup de « maybe tomorrow… ». Avec 11 ans d’expérience, c’est notre pilier! Il connaît tous les labyrinthes des steppes (étendues d’herbes dépourvues d’arbres) et déniche toujours les plus beaux endroits. Un bon gars avec qui on a eu beaucoup de plaisir!

Itinéraire

Grande boucle de 4 400 km sur 21 jours allant au sud vers le désert de Gobi puis remontant vers le lac Khösvgöl au nord en passant vers les lacs de l’ouest. À la toute fin courte incursion vers l’est avant de revenir vers Oulan-Bator.

Journée typique

  • 6h00 Parfois, je me lève faire une randonnée/course en solitaire.
  • 8h00 Déjeuner
  • 9h15 100 à 200 km de route rarement pavée, en UAZ, fourgon russe (le nôtre date de 1974 et est en excellente condition pour son âge vénérable!) à une vitesse variant de 20 km/h à 80 km/h. Arrêts d’aisance et de photos sur demande.
  • 12h00 On s’arrête pour dîner, en plein milieu des steppes. Michal et moi avons alors 45 minutes pour se balader dans les environs le temps que le repas soit prêt.
  • 13h30 Autre 100 à 200 km de route.
  • 17h00 Arrivée à notre site d’hébergement en yourte traditionnelle ou en camping totalement sauvage parfaitement choisi par Mendee.
  • 19h00 Après avoir donner un petit coup de main à s’installer, le souper est servi.
  • 22h00 Coucher.

Repas

Les images qui suivent présentent les très bons repas confectionnés par Hulam assistée de Oyu. Nous avons eu droit à un mélange de cuisine traditionnelle mongole, principalement composée de mouton, et européenne (pâtes et pizza).

Jour 1 : Baga Gazryn/Gazriin Chuluu

À peine sortie de Oulan-Bator, nous voilà rendus dans les steppes de la Mongolie. Nous prenons un dîner de moutons et légumes au milieu de nulle part où nous faisons connaissance avec un premier troupeau de chameaux. En fin de journée, nous arrivons au lieu où devait se trouver notre yourte mais la famille nomade s’étant déplacée récemment, nous avons eu à la chercher pendant une vingtaine de minutes. Nous découvrons enfin notre hébergement traditionnel entouré de jolies montagnes de granite. Une famille 5 personnes possédant environ 500 chèvres et boucs nous accueille.
8/10

Jour 2 : Tsagaan Suvarga (White Stupa)

Bonne longue journée de route dans les steppes croisant chameaux, chèvres, moutons, vaches et même des cerfs et des vautours moines. Le dessert nous attendait en fin d’après-midi : une falaise jaune, orangée, pourpre et rouge, large de plusieurs d’environ un kilomètre et haute d’une centaine de mètres. Nuitée en tente au bas de la falaise avec vue imprenable.
9/10

Jour 3 : Yolyn/Yolin Am

Belle randonnée d’environ 8 km au milieu de jolis sommets d’environ 2500 m. Par la suite, le plan était de faire une petite balade à cheval en fin de journée. Mon cheval ne voulant rien savoir d’avancer je suis alors parti à la course vers un canyon au fond duquel une rivière encore glacée serpentait.
8/10

Jour 4 : Dunes de sable Khongoryn Els

En plein désert de Gobi se trouvent les dunes les plus spectaculaires de la Mongolie. Longues de plus de 100 km et larges d’environ 12 km, les dunes de Khongoryn Els en mettent plein la vue.
Nous avons remplacé une balade de chameaux éloignée des dunes par une marche sur les dunes. J’ai adoré, d’autant plus que j’ai eu les dunes pour moi seul pendant un long moment!
En fin de journée, tous se donnent rendez-vous au sommet de la plus haute dune pour apprécier le coucher de soleil. Ça demande de bons efforts pour gravir le dénivelé abrupt de 150 mètres dans du sable mou mais la récompense en vaut amplement le coup! Grandiose! Magique! On partage l’espace avec plus d’une cinquantaine de personnes dont plusieurs Coréens fous de photos! Je les aime bien, à coup de « An-nyeong ha-se-o »!
12/10 😀

Jour 5 : Bayanzag & Ongiin Khiid

Mendee a mené notre UAZ dans les steppes sur plus de 300 km. En chemin, nous avons fait des arrêts rapides pour voir de petits pétroglyphes, les belles formations rocheuses rouges de Bayanzag (flaming cliffs) et les ruines de ce qu’était le plus vaste monastère mongole, Ongiin Khiid, anéanti lors de la purge soviétique de 1937. Agréable site de camping près d’une rivière.
6/10 (+1 pour le camping)

Jour 6 : Vallée de l’Orkhon

Autre journée de déplacement qui nous a réservé une belle surprise. Dans le petit village de Khujirt se tenait une compétition de lutte mongole où les locaux s’étaient rassemblés en grand nombre. Plusieurs combats acharnés se tiennent simultanément en suivant un rituel bien ordonné. C’était coloré et divertissant!
9/10 (+4 pour les combats)

Jour 7 : Vallée de l’Orkhon

Journée de repos sans déplacement! Une courte randonnée à cheval mène vers un canyon parsemé d’arbres matures. Tout au bout, une petite chute se déverse. En soirée, nous avons dégusté un BBQ traditionnel mongol. Dans une marmite, on met divers morceaux de mouton à laquelle on ajoute des roches brûlantes. Après plusieurs minutes on gruge tant bien que mal les os jusqu’à ce qu’il ne reste plus de viande. Pas évident de ne rien gaspiller si on n’en a pas l’habitude!
7/10

Jour 8 : Kharkhorin

Monastère et marché local où on peut acheter de tout pour bâtir une yourte.
5/10

Jour 9 : Tsenkher

En cours de route nous entendons un bruit anormal provenant de notre UAZ. Nous nous arrêtons donc pour dîner pendant que Mendee remplace un frein. En plus d’être un excellent chauffeur, il est très fort en mécanique. Au menu ce midi, j’ai dirigé les opérations pour concevoir une poutine mongole qui était pas mal du tout! Tôt en après-midi, nous prenons possession de notre yourte avec un accès à un petit spa nourri d’une source d’eau chaude naturelle. Farniente au programme bien mérité après tous ces éreintants kilomètres parcourus!
9/10

Jour 10 : Terkhiin Tsagaan Nuur (White Lake)

Non loin du Lac, se trouve le volcan de plus de 10 000 ans Khorgo Uul. Haut de 200 mètres, on peut aller en son centre moyennant quelques pas dans la roche volcanique. De là, j’ai poursuivi à la course jusqu’à notre yourte en bord de lac.
8/10

Jour 11 : Orgon Tenger

Très longue journée de 350 km où la pluie battante était au rendez-vous jusqu’en fin d’après-midi. D’ailleurs, il n’a pas été possible de s’approcher davantage de la montagne sacrée Orgon Tenter (4 008 m) car la route était impraticable. C’est donc, à distance, d’un lieu isolé qu’on a pu observer son sommet enneigé.
5/10

Jour 12 : Mukhartiin Gol

En ce matin maussade, on fait un arrêt café à une rare boulangerie. La journée se termine par une autre merveille, Mukhartin Gol, qui signifie cul-de-sac. Une superbe dune de sable entoure une rivière qu’on ne s’attendrait pas voir sortir de là. Le lendemain matin, des 6h00, j’avais le parc national à moi seul… Et mon drone! Magique! En fin de journée, nous avons joué au « trou de cul » (jeu de cartes traditionnel québécois).
10/10

Jour 13 : Ulaagchiin Khar Nuur

Deux options s’offraient à nous: faire le tour de la dune de sable (plus de km faciles) ou passer par dessus (plus de km difficiles). Comme il a plu la veille, Mendee y va de la seconde option. Et quelle route incroyable ce fut! À un certain moment, tous les passagers doivent descendre du UAZ pour faciliter la montée jusqu’à 2800 m. J’en ai profité pour faire une marche rapide toute en faisant le plein de paysages attrayants. Au sommet, nous avons fait une mémorable rencontre avec deux nomades à cheval. Juste wow! La descente vers notre campement était de toute beauté. Le majestueux lac Ulaagchiin Kuar Nuur aux teintes bleu turquoise s’est présenté à nous. Situé à 1 160 km à l’ouest de Oulan-Bator, formé il y a 5 000 ans, il serait l’un des plus vieux au monde.
Mais ce n’est pas tout! En fin d’après midi, je suis parti en mode « trail running » sur la grande dune qui se jette dans le lac. Durcie par la pluie récente, c’était tout simplement incroyable de me délier les jambes tout en ayant des paysages aussi sublimes. Possiblement mon plus beau « trail running » à vie!
15/10! (Oui, oui!) 😀

Jour 14 : Telmen Nuur

Autre vue du lac Ulaagchiin Khar Nuur puis intéressante rencontre avec des nomades en train de regrouper un troupeau de yaks. Long déplacement habituel dans les steppes.
4/10 (+2 pour la rencontre)

Jour 15 : Lac Tunamal

Nous avons pris possession seuls de ce lac d’environ 10 km de long par 5 km de large. Comme nous sommes arrivés tôt en après-midi, j’en profite pour courir un petit demi. Super!
8/10

Jour 16 : Lac Khövsgöl

Arrivée en fin d’après-midi. Petite grêle et concert d’éclairs.
4/10

Jour 17 : Lac Khövsgöl

Randonnée vers de beaux sommets et de jolies vues sur le lac… un lac qui a des airs du Québec avec ces gros résineux qui le cernent. En chemin, j’ai cueilli de la rhubarbe sauvage que j’ai utilisé pour confectionner de la confiture pour le lendemain. Excellent résultat!
8/10

Jour 18 : Volcan Uran Togoo

Longue route et courte balade vers un petit volcan éteint depuis des millions d’années.
4/10

Jour 19 : Amarbayasgalant Khiid

Longue route (bis!) vers un monastère du 18è siècle en partie épargné par la purge stalinienne de 1937.
5/10

Jour 20 : Près de la statue Gengis Khân

Très longue route (re-bis!). Fête de Mendee qui a été soulignée à l’appartement de Hulam à Darkhan, deuxième plus grande ville de Mongolie. Sympa! La soirée s’est déroulée chez une famille Kazakh qui nous a servi un tsuivan avec non pas du mouton mais du cheval : excessivement bon! Michal et moi en avions assez de manger du mouton matin-midi-soir!
5/10 (+2 pour le souper)

Jour 21 : Oulan-Bator

Au lever, on va visiter la plus grande statue équestre au monde, celle représentant le très respecté Gengis Khân sur son cheval. Gengis Khân est le fondateur de l’Empire mongol vers l’an 1200. Érigée en 2008, le monument fait 30 mètres de hauteur et pèse 250 tonnes. Nous avons rapidement visité le Parc national Gorkhi-Terelj tellement l’appel du retour au confort relatif de notre Guest House de Oulan-Bator était grand!
7/10

Retour à Oulan-Bator

Le temps de prendre une vraie bonne douche, j’ai accouru vers le Burger King le plus proche. Le soir, Michal et moi avons mangé dans un pub irlandais… qui ne vend pas de bières irlandaises. Le lendemain midi, nous nous sommes commandés du Pizza Hut. Le dernier soir, nous sommes revenus à la cuisine mongole en savourant pleinement une excellent fondue mongole (hot pot).
10/10! 😀

Une réflexion au sujet de “Tour de la Mongolie

  1. Christian O.

    Tout simplement wow Monsieur T! Magnifique épopée!
    Quel dépaysement ça doit être.

    En passant, quel appareil volant est-ce?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *