Simon voyage

Kazbegi, carte postale de la Géorgie

De toutes les montagnes géorgiennes, c’est le joli cône volcanique du Mont Kazbek (5047 m) qui m’a le plus attiré l’oeil. D’exceptionnelles randonnées parsèment la région de Gazbegi située tout au nord, à la frontière russe.

Glacier Guerguéti (23 km / 1830 D+)

C’est en compagnie d’Etienne, ami Français rencontré à deux reprises en Arménie, que j’ai réalisé cette randonnée qui passe par l’Église de la Trinité de Guerguétie. Une longue montée régulière mène au glacier Gergeti à 3450 mètres d’altitude. La vue en chemin est époustouflante sur Kazbek, cinquième plus haute montagne du Caucase et la deuxième de Géorgie.

Juta à Roshka (2 x 21 km / 2 x 1485 D+)

Le point culminant de cette escapade est le col de Chaukhi à 3341 mètres d’altitude. Sans équipement de camping, il faut se rendre jusqu’au petit village de Roshka, y coucher et revenir le lendemain. La montée vers le col suit une pente raisonnablement inclinée. La descente, quant à elle, est extrêmement pentue. Sur seulement 2 km, on perd 722 m d’altitude. Du jamais vu! Et il m’a fallu refaire le parcours inverse le lendemain. Ça en valait le coup car la perspective du col est spectaculaire sur les trois lacs blanc, bleu et vert.

Vallée de Truso (22 km / 550 D+)

Cette belle vallée a plusieurs points d’intérêt : travestines, sources sulfureuses, forteresse, monastère.

En passant par Tbilissi

De l’Arménie, j’ai effectué un arrêt à Tbilissi en route vers Gazbegi.

En terminant par Sighnaghi

Question de bien se reposer de toutes ces belles sorties, quelques jours dans la jolie tranquille ville de Sighnaghi à l’est de Tbilissi sont les bienvenus. Bel accueil à ma guest house de Keko.

Et c’est ainsi que s’achève mon périple géorgien!

Une réflexion au sujet de “Kazbegi, carte postale de la Géorgie

  1. Pingback: Géorgie : Conclusion - Simon voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.